AccueilSolutions FromagèresOuest-France : France Culinaire investit dans les fromages fondus.

Ouest-France : France Culinaire investit dans les fromages fondus.

05/04/2016

Dans:Solutions Fromagères

Partager

presse-copiaa-ouest-france2

Article Ouest France du 22 mars 2016 suite à l’investissement dans l’outil de production sur le site de Brebières.

Pour continuer de développer l’activité des fromages fondus sous la marque Copiaa, la société France Culinaire Développement vient d’investir 700 000 € dans deux lignes de fabrication et de conditionnement sur le site de Brebières.

Article Ouest France du 22/03/16 :

Nouvelles spécialités
France culinaire développement appartient au groupe B2F (1), basé près de Vitré. L’entreprise élabore des arômes, spécialités aromatiques et préparations culinaires pour l’industrie agroalimentaire. En octobre 2014, France culinaire avait ajouté une nouvelle compétence à ses activités en rachetant la société Copiaa, implantée à Brebières (Pas-de-Calais). Son domaine : les fromages fondus et spécialités fromagères.
« Une recette par client »
« La fusion entre France culinaire développement et Copiaa est effective depuis le 1er janvier 2016, indique Sandra Gablin, directrice développement de B2F. L’entreprise garde le nom de France culinaire développement et Copiaa devient notre marque de solutions fromagères. »
Concrètement, le site de production du nord revalorise des chutes de fromages et des fromages (emmental, cheddar, chèvre, bleu, comté…) qui ne sont pas commercialisés en raison, par exemple, de leurs formes. Ils viennent « en grande majorité de France, notamment pour les AOC et AOP, et d’autres pays de l’Union européenne pour, par exemple, le cheddar ou l’emmental. » Ses clients ? L’industrie agroalimentaire. « Notre savoir-faire d’aromaticien nous permet de proposer du sur-mesure. Il peut y avoir une recette par client », détaille Sandra Gablin.
Chiffre d’affaires en hausse
Pour développer cette activité, France culinaire a misé sur des formations et l’obtention de certification. Elle vient aussi d’investir « 700 000 € dans deux lignes de fabrication et de conditionnement ». À Brebières, la société emploie une demi-douzaine de salariés, dont un ingénieur et un technicien pour la partie recherche et développement ; elle vient également de recruter « un nouveau responsable de site qui a une formation de fromager et plus de vingt ans d’expérience. »
Lorsque France culinaire développement a racheté Copiaa, le chiffre d’affaires de cette dernière était de « 3,5 à 4 millions d’euros ». Objectif : faire « 500 000 € à 1 million d’euros de plus pour 2017 ». France culinaire développement affiche, elle, un chiffre d’affaires de « 17 millions d’euros ».
(1) Le groupe B2F compte trois sociétés : Hydrachim et Hydrapro (pôle chimie) et France culinaire développement (pôle alimentaire). Il emploie environ 250 salariés pour un chiffre d’affaires de « 60 millions d’euros ».
[Lire l'article  sur Ouest France]